Il y a eu

SPARADRAP - DRAGONNIER - Diptyque d'Eric Durnez

© Melisa Stein

DRAGONNIER - Eric Durnez

 

 

L'Intrigue

 

Versant africain du projet Ouaga-Villejuif *, la pièce se tient dans la cour du cinéaste burkinabé Antoine Traoré, comme un huis clos.

 

Débarquant au Burkina dans le cadre d'un projet de coopération culturelle, Antoine Fragonard est accueilli à Ouagadougou chez son ami Antoine Traoré, qu'il n'avait plus revu depuis leurs études de cinéma à Paris.


Aujourd'hui, Antoine Traoré est réalisateur professionnel mais n’étant pas « dans les petits papiers des ministres », il connaît des difficultés pour arriver à tourner son premier long-métrage. Il est marié avec Parfaite. Le cinéaste français perçoit très vite qu'un secret lie les deux époux. Cela le questionne et le trouble. Mais il ne peut quitter Ouagadougou... et le domicile de son ami… Antoine Traoré s'absente de plus en plus souvent, de jour comme de nuit. Parfaite se confie peu à peu à Antoine Fragonard. L'histoire se dévoile...

 

 

*Ouaga-Villejuif est un diptyque composé de Sparadrap et Dragonnier.

 

Les Partenaires

 

CITF, Centre International du Théâtre de Ouagadougou (CITO), Conseil Général du Val de Marne, Fondation de France / Fondation la Ferthé.

 

© Soux

SPARADRAP - Eric Durnez

 

 

L'Intrigue

 

Sparadrap est le versant français du projet "Ouaga-Villejuif * "

 

Antoine Fragonard vient de passer six mois au Burkina Faso, pour son projet de long métrage. Il en revient étrangement troublé. Ni Sylvia, ni Nicolas ne parviennent à lui faire dire ce qui s’est passé là-bas. Nicolas était en passe de boucler les financements de ce premier long métrage, mais Antoine a réécrit le scénario dès son retour. La nouvelle version laisse les producteurs sceptiques; Antoine ne veut pas transiger.

 


Nicolas, lui-même déjà emberlificoté dans des démêlés familiaux dignes d’une « série mexicaine », est poussé à bout par son ami. Arrive à l’improviste Antoine Traoré, qui avait accueilli Antoine Fragonard à Ouagadougou ; il s’installe chez le couple.

La tension entre les deux amis est palpable. Sylvia et Nicolas tentent d’obtenir des informations d’Antoine Traoré, en vain. L’atmosphère dans l’appartement transpire le mystère et ne s’arrange guère lorsque Félix, le « cousin » d’Antoine Traoré, débarque pour se faire héberger par Antoine et Sylvia…

 

*Ouaga-Villejuif est un diptyque composé de Sparadrap et Dragonnier

 

Les Partenaires

 

CITF, ADAMI, Conseil Général du Val de Marne, Ministère de la Culture et de la Communication, Fondation de France / Fondation la Ferthé.